Médecine d’autrefois

Moins compliquée que maintenant, la médecine d’autrefois faisait appel à des remèdes simples tels que huile de ricin ou de foie de morue, infusions de plantes médicinales, cataplasmes, emplâtres, mouches de moutarde. Les gommes de pin, sapin et épinette étaient très employées pour guérir le rhume ou certaines blessures.

Il y avait même certaines personnes qui avaient recours aux formules secrètes, à base d’herbes, concoctées par les Abénaquis qui fréquentaient notre région. Aussi, on se procurait des remèdes patentés qu’on retrouvait au magasin général. Il y a cent ans, l’Almanach du peuple de 1910 présentait entre autres les publicités du sirop Mathieu, du vin Saint-Michel, des pilules Moro pour les hommes ainsi que des pilules rouges pour les femmes pâles et faibles, ces dernières publicités étant suivies de témoignages, photos et adresses à l’appui.

C’est à Kingsey en 1833 que le premier médecin du nom du Dr Calver Alexander se serait établi dans nos cantons. Suivirent à Drummondville en 1859, le Dr P.A. Bédard, en 1880 le Dr Ulric Gill et vers 1900, le Dr W. Alexander.

Le Dr Gill, vieux médecin célibataire, était assez exceptionnel : il tricotait ses bas, confectionnait les robes, jupons et bas de ses nièces orphelines qu’il avait adoptées et  placées pensionnaires au couvent. Il poussait son dévouement jusqu’à faire la toilette de la mère et du bébé lors d’un accouchement à domicile et même de préparer le repas, balayer la place et tout ranger lorsque le mari était absent à cause de son travail. Il trouvait même le temps de tricoter des dentelles pour orner ses oreillers ou mettre à la tête et aux bras des fauteuils.

Les salaires de l’époque étaient dérisoires : $2.50 à $3.00 pour un accouchement, $0.25 pour une extraction de dent. Il n’y avait pas de quoi accumuler une fortune…On réalise à quel point les temps ont changé et que la profession de médecin était vraiment une vocation.

Huguette Desmarais-Foisy

Photo : L’Almanach du peuple de 1917, qui a permis de documenter cet article. (Document de la SHD)