Exposition annuelle « Drummondville alternatif »

Depuis sa fondation en 1815, Drummondville est en constante évolution. Ces progrès sont particulièrement significatifs au tournant des années 1920 alors que la municipalité connaît un important boom économique et démographique grâce aux usines de textile nouvellement installées. Les infrastructures tardent toutefois à suivre le rythme effréné de la ville dans le deuxième quart du XXe siècle. L’appareil municipal tente ainsi de rattraper le retard à partir des années 1950 avec de nombreux projets ambitieux. Nombre de ceux-ci sont toutefois remaniés ou tout simplement abandonnés au fil du temps.

C’est ici que l’exposition Drummondville alternatif, en partenariat avec Un à Un architectes, entre en jeu! À quoi aurait ressemblé Drummondville si tous les plans d’architecture et dessins d’ingénierie émis avaient été construits tel quel? Pouvons-nous imaginer Drummondville avec un Centre Marcel-Dionne au dôme pointu et situé près de la Maison des Arts? Un pont de la Traverse débouchant sur la rue Marchand? Et que dire du parc Woodyatt et du parc des Voltigeurs pour lesquels ont été imaginées les idées les plus folles! Accompagné de courts descriptifs, ces croquis seront au cœur d’une exposition mettant en vedette ces projets oubliés.

Date : À partir du 27 février 2020

Lieu : Société d’histoire de Drummond

Tarif : Gratuit