Le 4 juin dernier, UV Mutuelle procédait à une pelletée de terre symbolique officialisant la construction de son nouveau siège social sur la rue Jean-Berchmans-Michaud à Drummondville. L’événement est alors qualifié d’historique par monsieur Christian Mercier, président-directeur général de la compagnie d’assurance, et avec raison, puisqu’il marque un nouveau départ tourné vers l’avenir, et du même coup, la fin des activités de l’entreprise au centre-ville, où elle a pris racine il y a plus d’un siècle. À la fin des années 1880, le contexte socio-économique de Drummondville est passablement instable : les conditions de travail sont difficiles, les salaires sont au plus bas et le spectre de l’exode rural fait craindre le pire pour l’avenir. Le 29 décembre 1889, en réponse aux incertitudes du moment, François-Xavier-Édouard Demers et quelques citoyens fermement convaincus des vertus que peut offrir une association de secours mutuel décident de fonder L’Union Saint-Joseph de Drummondville. Les débuts sont difficiles, mais grâce à l’ardeur au travail de MM. Damase Benoît, Honoré Gravel, Alexandre Mercure, Joseph-Henri Tétreau, Gaston Ringuet et Marcel Marier, qui se succèdent tour à tour à la présidence du conseil d’administration, la société peut espérer traverser les bouleversements sociaux et économiques qui se dresseront sur son chemin.

  L’année 2019 marque le centenaire de l’implantation de l’industrie du textile à Drummondville avec l’arrivée de la Canadian H. W. Gossard et de la Butterfly Hosiery en 1919. Le textile a été pendant longtemps le principal secteur d’activités de la ville et l’arrivée de plusieurs manufactures a permis une croissance exponentielle de la population, passant de 4 433 à 41 161 personnes entre 1921 et 1961. En plus de souligner les nombreux apports de cette industrie au développement de notre ville, le projet Le Fil de l’Histoire se veut une occasion de célébrer l’âge d’or du textile par des expériences immersives et historiques avec les citoyens. Lors de la fin de semaine des Journées de la culture 2019, les 28 et 29 septembre prochain entre 10h et 15h, la Société d’histoire de Drummond fera revivre quatre industries du textile par un parcours composé d’animations, d’activités éducatives et d’usage de la technologie de réalité virtuelle. Durant leur parcours, les citoyens pourront ainsi voyager dans le temps et voir les bâtiments de la Butterfly Hosiery, de la Dominion Silk Dyeing and Finishing, de la Canadian Celanese et de la Jenckes Canadian Tire Fabrics grâce à la réalité virtuelle. En plus de participer à différentes activités